Mes premiers pas sur le tapis

J’ai découvert le yoga à l’âge de 19 ans, sur les conseils d’un médecin. J’avoue que cela ne m’attirait pas du tout au début car j’étais pleine d’a priori, d’idées toutes faites. Je suis allée pratiquer rue des Bernardines à Aix en Provence avec Boris Tatzky.  Dès les premiers cours, les crises de colite qui, depuis plusieurs années avaient envahi ma vie, se sont estompées et ont ensuite complètement disparu, à mon grand étonnement. J’ai donc continué à pratiquer, sans lire quoi que ce soit sur le sujet. Mon premier stage de yoga l’année suivante a été une révélation et a transformé ma vie pour toujours. Après trois ans de pratique régulière en salle et chez moi, je me suis inscrite à l’EFYSE pour comprendre ce qu’était cette discipline.

A cette époque, une amie de ma famille qui ne souhaite pas être citée m’a aidée à mettre en adéquation ma vie et les techniques que j’apprenais, une sorte de karma yoga !

La rencontre avec Mataji- Swami Yogamudrananda Sarasvati, lors d’un congrès de yoga en 1990, a été déterminante pour moi. Elle m’a permis de comprendre la vraie simplicité, l’humilité, sans lesquelles la pratique ne peut aboutir.

Premiers pas dans l’enseignement

En 1992, la rédaction du mémoire de fin d’études sur « Espace-Temps et Yoga » m’a amenée beaucoup plus loin que je ne l’aurais cru et j’ai ensuite tout naturellement commencé à donner des cours.

Parallèlement à cela, j’ai découvert Vipassana, l’enseignement laïc de Goenka que je pratique depuis quotidiennement.

Formateur en écoles professionnelles

Presque 10 ans plus tard, Boris Tatzky m’a proposé de devenir formateur d’enseignants au sein des écoles EFYSE- EFYL dont il est responsable. Une belle expérience qui m’a conduite à approfondir mes connaissances et à enseigner une pédagogie évolutive dans la mouvance du yoga de l’énergie. Etre face à un public motivé est une grande chance, cela oblige à travailler de façon plus précise, concise, cela permet de cheminer autrement.

A la même époque, j’ai dû adapter ma pratique car j’étais enceinte et tout était différent ! Quelques années plus tard, en 2011,  j’ai suivi une formation avec le docteur Bernadette de Gasquet sur « Périnée et grandes sportives » que j’utilise dans les cours de yoga et maternité.

La venue d’un enfant est un bouleversement et peut conduire à bien des remises en question en nous faisant revisiter ce que nous sommes en profondeur. Dix ans de psychothérapie ont changé ma façon d’être au monde et mes croyances établies. La parole est libératrice quand elle permet de remettre en perspective des pans entiers de soi-même. Une déconstruction utile qui, loin de m’éloigner du yoga, a donné à ma pratique un nouvel éclairage.

En conclusion

Il y aurait encore beaucoup à dire pour comprendre comment et pourquoi mon intérêt pour le yoga n’a fait que grandir tout au long de ces années, mais l’essentiel est là.

Je ne peux que remercier toutes ces personnes qui, chacune à leur manière, m’ont tant apporté !

Je ne peux que témoigner à mon petit niveau de la passion qui m’anime et que j’essaie de transmettre avec tout mon cœur. «